logo retina

ma pratique de la sophrologie

Initialement formée au courant de la sophrologie psycho-comportementale, j’ai ouvert mon regard sur d’autres courants.
J’utilise les degrés et exercices en fonction de votre problématique, votre demande et vos besoins et adapte les exercices à chaque séance, avec une progression.
Comme pour toute technique, la sophrologie est un apprentissage qui nécessite de l’entraînement, ce pourquoi je vous propose cette progression avec les exercices ou séances à refaire au quotidien.

J’utilise en séance
– La respiration contrôlée
– Les 4 premiers degrés de la Relaxation Dynamique (mouvements doux du corps, en lien avec la respiration)
– La détente musculaire
– Des visualisations

Je vous propose une pratique adaptée à votre condition physique et privilégie la position debout et assise pour les séances.

logo retina

champs d'application

La sophrologie est une méthode psychocorporelle qui permet à chacun d’harmoniser son corps et son esprit et de retrouver un état de bien-être en étant à l’écoute de ses ressentis.

Elle peut se pratiquer dans de nombreux domaines et répondre à un grand nombre de problématiques. Que ce soit :

Au quotidien

Gérer son stress, ses émotions, améliorer la qualité de son sommeil…

En accompagnement d’un traitement médical

Cancer, fibromyalgie, sclérose en plaques, acouphènes, douleurs physiques…

Dans un domaine thérapeutique

Phobies, addictions, deuils, étapes de vie, traumatismes, relations toxiques…

En préparation mentale

Sport, examens, accouchement…

Attention : Jamais il ne vous sera demandé de remplacer votre prise en charge ni vos traitements par la sophrologie ! Votre médecin est seul juge dans cette décision.

logo retina

deroulement d'une seance de sophrologie

Chaque séance de sophrologie est structurée de la même façon :
– un échange sur votre état d’esprit, les événements qui se sont produits depuis la séance précédente
– le cœur de la séance de sophrologie (exercices de respiration, relaxations dynamiques, techniques de visualisation…).
– un échange sur votre ressenti, votre vécu de la séance, à l’issue duquel je vous donnerai des pistes pour renforcer entre deux rendez-vous les bénéfices de la séance.

Dans votre espace, vous aurez accès à des fiches et fichiers audios des exercices ou de la séance.

Dans la mesure du possible, il est plus efficace :
– de suivre une séance par semaine sur les 3 à 4 premières séances,
– puis d’espacer tous les quinze jours,
– et de terminer par une séance bilan, un mois à l’issue de la dernière séance.

Bien évidemment, je m’adapte à vos possibilités. Si les séances sont plus espacées, je ne peux que vous encourager à effectuer le plus possible d’exercices à la maison entre les consultations.

Il est impossible de fixer le nombre de séances au début de la prise en charge.
Chacun avance à son rythme ! La réussite et la rapidité des résultats est conjointe à votre investissement personnel entre les séances.

logo retina

qu'est-ce que la sophrologie ?

Histoire de la sophrologie

Le terme « sophrologie » est né en 1960, crée par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre espagnol.
Au fil des années, la sophrologie se structure comme une méthode thérapeutique à part entière, enrichie de différentes techniques occidentales et orientales, telles que l’hypnose, le yoga, la méditation zen, la phénoménologie, la relaxation progressive de Jacobson, le training autogène de Schultz

A la fin des années 70, la sophrologie se démocratise et sort du milieu médical afin de devenir une méthode préventive. Elle est de plus en plus utilisée dans le domaine du développement personnel, la préparation mentale, la prévention de la santé.
Pendant toutes ces années, Alfonso Caycedo développe les quatre degrés de la « Relaxation Dynamique » (qui sont utilisés en séance aujourd’hui). Exercices conjugant mouvements doux et respiration, avec l’objectif de renforcer dans sa conscience la perception de son corps, l’image de soi, ses valeurs.

A la fin des années 90, on observe une scission en deux grands courants : la sophrologie caycédienne (à objectif plutôt spirituel ou de développement personnel avec les degrés 5 à 12), et la sophrologie non caycédienne (à objectif thérapeutique, utilisant les degrés 1 à 4).
La sophrologie s’émancipe, se développe, se démocratise. Elle se pratique partout, dans des champs d’application très variés et à tout âge.

Son efficacité est reconnue ; de plus en plus de sophrologues travaillent en relation avec des médecins, psychologues ou professionnels paramédicaux qui trouvent des limites avec les techniques traditionnelles.

Les 4 piliers de la sophrologie

La sophrologie pose ses fondations sur 4 piliers :

Le principe d’action positive

Se focaliser sur les ressentis positifs afin de conditionner son cerveau à reproduire des comportements ayant une répercussion agréable

Le principe d’intégration du schéma corporel

Percevoir son corps en tant que représentation, écouter ses ressentis

Le principe de réalité objective

Voir les choses et son entourage tels qu’ils sont, sans jugement, et avoir une vision objective de ses capacités

Le principe d’adaptabilité

Ajuster la pratique pour qu’elle soit adaptée à la personne, variée et renforce la motivation

L'état de conscience modifié

La pratique de la sophrologie permet d’atteindre un état que l’on appelle « sophro-liminal« , à la limite entre la veille et le sommeil. Un état que chacun expérimente le soir juste avant de s’endormir.
Nous passons par un relâchement physique intense avant de permettre à l’esprit de se mettre également au repos.
Vous êtes acteur de la séance. Des pauses appelées « d’intégration » permettent de prendre conscience de ses ressentis physiques et émotionnels.